BIJOU

Les beaux albums qu’il ne faudrait pas avoir manqués en 2019… 
Heureusement, il y a les fiches de lecture de la Bande aDhoc !

BIJOU 

Textes de Fred Bernard et dessins Loustal

69 pages chez Casterman – 1ère édition en 2019

Il est des mots qui toujours évoquent quelque chose du passé, quelque chose d’ancré dans la mémoire collective, la mémoire culturelle s’entend… Bijou, deux fois, c’est Bashung pour toujours, au moins pour ceux qui, comme Loustal et Bernard, sont nés avant 1979, l’année de sortie de cette merveille de chanson blues. Chez Bashung, il y est question de rupture, chez Loustal et Bernard plutôt d’enchainement. D’un lien entre littérature et musique à travers le parcours chaotique d’une pierre précieuse, tout le 20ème siècle durant. Joli prétexte à une succession de tableaux dont Loustal s’est fait la spécialité. En 128 aquarelles, deux par planche, il nous donne à contempler sa passions des paysages, des évènements historiques et de la musique… Fred Bernard, le meilleur auteur de bandes dessinées de ce côté-ci du Morvan, a sous-titré ces tableaux comme André Dussolier narrateur dans le film Amélie Poulain ! C’est touchant, captivant, parfaitement rythmé et séquencé. Nul personnage auquel s’identifier, auquel s’attacher, mais un parcours captivant qui donne envie d’aller au bout sans certitude qu’il y ait une fin ! Dans le dessin comme dans le texte de cet album d’images, il y a quelque chose d’une mélancolie entretenue, d’une beauté sombre, d’une futilité joliment assumée.

Pascal-André FAUCHARD

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Prouvez que vous n'êtes pas un robot en complétant ce petit calcul :