Dédicaces : quelques précisions

Pour obtenir une dédicace d’un auteur désigné  » sur tickets,  avec achat d’un album neuf obligatoire « , il faudra effectivement acheter sur place une BD de cet auteur auprès de notre partenaire libraire neuf « MOMIE librairie », un ticket vous sera alors délivré après votre passage en caisse (en fonction du nombre de tickets restants).
Attention, les auteurs désignés feront un nombre limité de dédicaces sur la journée ( affichage sur place par 1/2 journée ) – 
 (Cela concerne en particulier : HUB, TURF, BATEM et CRISSE – et probablement Bojan VUKIC)
 
Les dédicaces débuteront le samedi 16 mars à 14h pour se terminer à 18h, puis reprendront le dimanche 17 mars de 10h à 12h et de 14h à 17h.
 

Pour citer Maëster : « La dédicace est un don et pas un dû. Soyons dignes d’un don et pas dingues d’un dû. »


2 Comments

  1. Il nous a fallu faire des choix.
    Organiser un festival de Bandes Dessinées est un acte de promotion de la Bande Dessinée et de ses auteurs auprès du grand public et des acteurs socio-économiques de la région (collectivités locales, libraires, commerçants, partenaires, sponsors…). L’accès aux auteurs présents doit être le plus fluide possible. Il se fait gratuitement, une fois le prix modique d’entrée réglé. Il s’agit donc d’en faciliter la démarche pour un maximum de visiteurs. De plus, notre festival Vini BD est organisé bénévolement, et les frais de communication, d’installation, de déplacements et d’hébergement sont très importants. Une partie de ces frais repose sur la contribution du libraire qui met en vente les albums des auteurs pour qu’ils soient dédicacés par ceux-ci. Les dessinateurs et scénaristes ont la satisfaction de dédicacer des ouvrages neufs, essentiellement leurs dernières parutions, et ainsi d’échanger avec les lecteurs sur leurs projets en cours.
    Notre règle des ‘’3 albums’’ lors des précédentes éditions Vini BD n’a pas bien fonctionné. Une partie minime des visiteurs dits ‘’chasseurs de dédicaces’’ s’est organisée pour emboliser les queues devant chaque dessinateur, décourageant ainsi les autres visiteurs devant les temps d’attente. Nous souhaitons enrayer ce système. Et en 2018, grâce aux statistiques du libraire et à nos décomptes de dédicaces, il est apparu que plus de 60% d’entre-elles étaient réalisées sur des albums apportés de l’extérieur. On ne peut plus continuer ainsi.
    Si nous n’arrivons à rendre plus accessible au grand public les auteurs ce ne sera plus possible de continuer ainsi. Eventuellement, nous procèderons à des tirages au sort si nous en sommes obligés, notamment le dimanche 17 mars, si notre système n’a pas fonctionné le 16 mars
    Que ceux qui protestent organisent un festival et on verra bien.
    Pour l’équipe d’organisation, le président de la Bande aDhoc, Sylvain Toulouse

  2. Bonjour, imposer un achat pour certains auteurs d’accord. Mais imposer l’achat « d’une » bd de l’auteur alors qu’on a déjà tout ! Pourquoi ne pas nous laisser découvrir d’autres auteurs ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Prouvez que vous n'êtes pas un robot en complétant ce petit calcul :