NO DIRECTION

Les beaux albums qu’il ne faudrait pas avoir manqués en 2019… 
Heureusement, il y a les fiches de lecture de la Bande aDhoc !

NO DIRECTION

Textes et dessins de Moynot

180 pages chez Sarbacane – 1ère édition en 2019

Sur la route, dans les drugstores des stations-services, entre le Tennesse et la Californie, on doit en trouver de ces petits formats BD plus noirs que blanc sous couverture couleurs dans des présentoirs de fortune… C’est ce parti pris de mise en forme qu’a choisi Emmanuel Moynot pour nous raconter le road trip sanglant de ces deux jeunes blancs becs, laisser pour compte de la société US. Ce n’est pas franchement une fuite, à peine une cavale, plutôt un voyage speedé vers un objectif flou, vers les sunlights du showbiz’ et les plages du pacifique. L’ivresse et la folie destructrice ravagent les 20 chapitres de cette dérive fascinante de ces deux jeunes tueurs de l’Amérique profonde. Les chapitres sont montés deux par deux sous forme de comics avec couverture en couleurs et contenu en noir et blanc, plutôt très noir… C’est comme une reliure de récits complets des années 60 sans la naïveté et les censures du passé. Jeb et Bess n’ont de retenu, pas de référence, pas d’attache si ce n’est celle qui les lie par hasard l’un à l’autre. Leur dérive est captivante, érotique, sidérante comme un film de Tarantino ou de Martin Scorsese. On trace avec eux, on espère avec eux, sans idée du chemin à suivre ni de l’exacte destination… No direction ? No futur !

Pascal-André FAUCHARD

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Prouvez que vous n'êtes pas un robot en complétant ce petit calcul :